Horloge
Bureau
 ↑  
Contacts
Courses populaires
Entrainements
Planning
 ↑  
Résultats
Sorties
Séances
Photos-2010
Photos-2011
Photos-2012
Photos-2013
Photos-2014
Compteur
Calendrier
07/12/14 :
  • Cross du téléthon de Mardié
12 kms :
  • Eric VOLKA : 58min41s

  • Marathon de Sully /Loire

Relais duo :
 

  • Dominique DELAUNAY (1h37mn)  et Pierre BERDON (1h35mn) :  Total  3H 13MN dont 1mn de relais
  • Franck GAIDOT  (1h44mn) et Nicolas POISSONNIER (1h38mn58s) :  Total  3H 22MN 58S dont 1mn de relais


Marathon relais trio :
 

  • Romain HUGOL :       16 km 500  - 1h 23mn
  • Annie LISON :           11 km 500 - 1h 02mn              TOTAL  MARATHON :  3h 35mn   dont  2mn de relais
  • Annie NAUDINET :    14 km 200 - 1h 10mn


 

  • Sandrine TISON   :           16 km 500 - 1h 25mn
  • Marie Hélène RAPEAU :   11 km 200 - 1h  04mn            TOTAL MARATHON :    3 h 43mn   dont  2mn de  relais
  • Aurélien PIEDALLU :       14 Km 200 - 1h 14mn

Précédent  


Bienvenue sur notre site

courir.gif

Bienvenue à tous les nouveaux et bonne reprise aux anciens

La saison a recommencé sous le soleil avec ses entrainements et ses courses :

  • 14 décembre 2014 : sortie à Yvoy le Marron

  • 07 décembre 2014 :

Cross du téléthon à Mardié (cf résultats)

et

Marathon de l'Espoir à Sully sur Loire en duo ou trio

  • 30 novembre 2014 : Trail Urbain de la Reine Blanche

          

  • 23 novembre 2014 : sortie Château de Morchêne à Saint Cyr en Val

  • 02 novembre 2014 : Notre présidente était dans l'Hérault pour

le Tiers du Marathon de Laverune

  • 26 octobre 2014 : les Aisses, bonne humeur générale

  • 19 octobre 2014 : Les Courses de L'Indien avec 11 participants de notre club

  • 12 octobre 2014 : les Foulées du Bord de Loire à Jargeau 

  • 5 octobre 2014 : Trail des 3 garennes à la Ferté Saint Aubin

(cliquez sur la photo)

  • 21 septembre 2014, le marathon et le 20km de Tours avec les deux Annie, Bruno, Dominique, Pierre, Aurélien et Estelle.

p1030535.JPG

(Cliquez sur la photo)

"Que penser de ce marathon de TOURS que nous abordions pourtant en toute sérénité, et qui a quelque peu déjoué nos plans….

Une première partie relativement facile sur les chemins de la Loire à vélo où la fraicheur régnait de bon matin sur la Touraine. Bruno s’esquive dès les premières foulées avec un objectif : descendre en dessous de ses 3 h 56 de Paris. Nous le suivions  de loin tout en discutant, ce qui n’a pas manqué de nous surprendre agréablement. Nous étions en forme, rassurées sur nos capacités

Sur notre passage, un signe à nos  familles qui nous attendaient vers le château de Villandry sis à mi-parcours … Une petite tape dans les mains de mes petits enfants avec un sourire qui en disait long. Ils étaient  ravis et fiers de voir leur mamie parmi tous ces coureurs (dans le sens inverse aussi bien entendu), de quoi nous encourager à continuer.

Mais quelques kilomètres plus loin, les choses se compliquèrent. Le soleil montrait depuis peu le bout de son nez et la chaleur étouffante et humide à la fois se fit sentir. Pas d’arbres, que du bitume brulant sous les pieds… Soudainement, Bruno nous apparait fatigué vers 24km, le temps de comprendre qu’il souffre de début de crampes aux mollets. Il nous incite à continuer de notre côté car ma foi nous étions encore bien dans nos baskets. Au 30ème km, Annie se met, à son tour à avoir de mauvaises sensations avec le stress en plus. Elle décide à bon escient de s’arrêter un court instant pour reprendre ses esprits.

Mais moi qu’allais-je faire ? Moi qui n’aime pas m’arrêter sur un marathon, qui ralentit simplement aux ravitaillements,  devais-je le faire à mon tour au risque de ne pas repartir ? Ma décision fut vite prise. Je choisis de continuer seule tout en réduisant au maximum ma vitesse afin qu’Annie puisse me rejoindre à son rythme…  les kilomètres défilent lentement (6mn au km) voire très lentement (7mn et des brouettes) sans pour autant l’apercevoir au loin…A ce moment- là je compris que chacun d’entre nous devait se prendre en main pour finir… car un marathonien, dans la mesure du possible, ne peut pas abandonner…..après 35km de course.

A 5 km de l’arrivée, me revoilà repartie de nouveau sur un rythme normal de croisière, pour franchir la ligne d’arrivée en moins de 4 heures. Quelques minutes plus tard, apparait, à ma plus grande joie, Annie : quelques larmes d’émotion et Bruno nous rejoint à son tour déçu certes de n’avoir pu battre son record, mais fier d’être allé jusqu’au bout, avec l’aide d’Annie (4h05 c’est super lorsque l’on mélange course et marche).

Conclusion : les jambes et le souffle font partie intégrante d’un coureur, mais pour un marathonien quand le moral est là, la tête suit forcément et rien ne l’arrête dans ses ultimes efforts ; il sait lui-même se  raisonner pour gérer correctement sa fin de course.

2 jours plus tard, un petit SMS de Bruno : « Alors, à quand le prochain marathon ??? »

Annie LISON

  •  14 septembre 2014, la Balgentienne avec  Luc et NicolasBeaugency2014_0199.JPGBeaugency2014_0205.JPG

  • 7 septembre 2014, le trail du Sancy avec Estelle et le semi Gien/Briare/Gien avec Dominique, Claude, François et Franck.

                                       Semimarathon__Gien_07092014.JPG


Nouveautés du site
(depuis 10 jours)
Articles